barre de navigation

mercredi 17 septembre 2014

N'allez plus à l'épicerie, passez plutôt au bar !

Faire ses courses est une corvée, admettez le. Bon, si encore vous habitiez dans un petit village pittoresque avec une petite épicerie de proximité proposant des produits frais et locaux, ça passerait non? Soit, laissez tomber les courses et allez boire un verre à l'épicerie Ballantine's, un bar éphémère qui a élu domicile au Chacha Club jusqu'au 13 octobre.


Ballantine's Bar Project

Le concours Bar Project, initié par la célèbre marque de Whisky proposait aux participants d'imaginer leur concept de bar idéal. Le lauréat, Abderrahim El Asfar, crée son bar en reprenant le concept de l'épicerie. C'est un retour aux sources sachant qu'il a été inspiré par l'histoire de Guillaume Ballantine, qui avait mis au point son premier whisky dans une épicerie. Cette idée originale et ludique rend encore plus amusante la dégustation d'alcool, dans un cadre atypique.

A l'entrée du bar, on se munit d'une cagette dans laquelle on dépose les ingrédients que l'on souhaite voir se glisser dans notre cocktail. On soumet ensuite notre petite sélection au mixologue qui va utiliser ces petites courses pour réinterpréter le Ballantine's 12 ans, suivant nos goûts. Résultat, un cocktail unique que l'on peut déguster autour de la table conviviale dans l'épicerie ou bien dans l'un des recoins intimistes du Chacha Club.

Chacha Club
Tous les jours du mardi au dimanche
47, rue Berger

75001 Paris 

samedi 13 septembre 2014

New Tales from Electro #1 - Paris capitale...

"Paris capitale électro", nous l'avons rêvé. Second Berlin en devenir, l'Eldorado des raveurs accueille en ce 13 septembre la Techno Parade dans ses rues historiques. Fromparisathome profite alors de ce jour pour lancer officiellement une chronique dédiée à la musique électronique.
Au programme tous les mois : des interviews d'artistes, des agendas sorties, des playlists et des décryptages d'un phénomène qui n'a pas de frontières.

Time Warp Festival
Tout d'abord, mettons nous d'accord. Lorsqu'on parle communément de musique électronique, on désigne un genre musicale qui n'utilise pas (ou vraiment très peu) les instruments traditionnels, y compris la voix. Ce genre apparaît dans les années 50 et connaît une grande popularité à partir de 1980. Aujourd'hui, l'électro est un terme vague qui regroupe de nombreux sous-genres très distincts, que vous découvrirez tout au fil de cette chronique.

 
Richie Hawtin @Peacock Society 2014
A présent, penchons-nous sur les phénomènes sociaux qui se sont développés autour de ce genre nouveau. On ne peut nier que la musique électro est tout de même assez controversée. Tout ce qui est un peu plus commercial trouve une place dans l'Ipod d'une majorité de la population, mais dès qu'il s'agit de sortir un peu du moule, les critiques se multiplient. C'est avant tout dû à l'innovation, à la nouveauté. Il est normal que lorsqu'on ne connaît pas, on reste distant et on se contente des préjugés. N'oublions pas non plus que tout phénomène nouveau peut faire peur aux premiers abord, surtout lorsqu'il s'agit d'une musique qui électrise des foules monstres de gens atypiques et originaux. On entend souvent dire "c'est juste du boum boum répétitif, comment pouvez-vous supporter ça?" ou encore " Aux soirées electro, il n'y a que des gens bizarres qui ne se parlent pas et qui sont dans leur monde". Certes, peut-être que les gens parlent moins, mais il faut prendre conscience d'un paradoxe surprenant : ce n'est pas parce que la conversation n'est pas au rendez-vous qu'il n'y a pas de partage et d'empathie entre les participants d'un évènement. La musique électro transcende toutes les générations et toutes les classe sociales pour créer une atmosphère uniforme où il y a une place pour chacun tel qu'il est. On y croise alors des marginaux, des avant-gardistes, des artistes, des intellectuels, des étudiants, et des monsieur et madame Toutlemonde qui refusent les stigmates de la société. L'univers formé autour de l'electro est mue par la seule liberté de chacun, sans aucun jugement.
Time Warp Festival

A présent, si on replace ce phénomène dans l'Histoire, on peut avancer que l'électro sera la musique qui aura marquée les années 2000. Disposant de moyens techniques de plus en plus sophistiqués, les DJs s'inspirent des sons du quotidien et les subliment derrière leur platines, créant avec de la matière connu, une alternative auditive tout à fait nouvelle, qui procure des sensations inattendues.
Alors que cette musique ultramoderne se déverse sur la foule à travers le Sound System, des artistes d'un autre type ne sont pas en reste, tel que le maestro du laser où le dernier artiste montant qui a imaginé la couverture de l'EP. La musique électronique et particulièrement, la techno et la minimale, absorbe une grande partie de la future élite artistique et culturelle de notre chère capitale.

Comme tout autre genre musical au moment de sa naissance, la musique électronique connaît ses critiques et ses controverses avant de trouver ses lettres d'or sur le tableau d'honneur de la culture générale populaire. Milieu nouveau et en construction, le monde de l'électro est pour le moment en marge mais gagne de plus en plus de terrain, pour marquer à jamais l'histoire de ce que nos futurs petits-enfants appelleront, "les années 10".


XX Amelie




mardi 9 septembre 2014

Vous prendrez bien un peu d'Acide ?



 
Vous qui recherchez de nouvelles sensations, l'extase de votre palais.
Vous qui connaissez l'attente insoutenable avant la montée en feu d'artifice de toutes ces saveurs savamment équilibrées par le cuisinier.
The Cook comme on dit dans le jargon est le maître qui a le secret de ces petites pépites colorées que vous avalez goulument et qu'on nomme… Macarons.


Jonathan Blot, à tout juste trente ans, après avoir collaboré auprès des plus grands chefs et dans des établissements prestigieux tels que le Plaza Athénée et Ladurée, règne dans son royaume sucré et coloré qu'il a baptisé Acide.
Acide, c'est plus que de la pâtisserie, c'est un concept très personnel de  notre grand chef qui nous prend par les sentiments. Ce dernier nous confie que dans la vie, il aime, la cuisine, le Street Art et la pluie… Bah oui parce que quand il pleut les gens mangent des gâteaux!
 
Ainsi, pour sa troisième boutique Acide, ouverte rue du Bac il y a un mois, il fait appel à ses proches, dont un artiste street art qui s'approprie l'un des murs de la boutique à sa manière. Sur l'autre mur, les photos des proches du chef, qui par leurs caractères ont inspiré certains parfums des macarons.
C'est donc une boutique qui partage une vision moderne de la pâtisserie de luxe, avec un ingrédient secret, celui de la passion du métier !
 
Boutique Acide                            Salon de thé
10, rue du Bac                              24, rue des Moines
75006 Paris                                  75017 Paris

XX Amelie

dimanche 7 septembre 2014

Sakina M'Sa - The perfect autumn look



amelie glab, atelier, fw1415


On ne peut plus le nier, la transition saisonnière de notre dressing est bien entamée.
Entre pièce de mi-saison à moitié dénudée et must-have hivernal, 
septembre est, comme le dirait une de mes chères amies, un mois de "schizophrénie vestimentaire"
où se côtoient frilleux en doudoune "Plume" de chez Comptoir et ambitieux au sang chaud 
en T-shirt outrageusement hype.

Pour ma part, je laisse libre cours à mes envies. Venant des pays froids je ne crains pas la petite brise fraîche et j'ose alors la jupe évasée et le top couture en tulle de chez Sakina M'Sa.
N'hésitez pas à lire l'interview de la créatrice pour découvrir les coulisses de son atelier.




Toute la collection est disponible dans la boutique 
6 rue des Gardes 75018 Paris
et au corner Sakina M'Sa au BHV Marais


Photos par Paul Antoine Dagron

XX Amelie 



vendredi 5 septembre 2014

Les 3 commandements de la rentrée

De gauche à droite :
Barbie Lagerfeld, édition limitée à 999 exemplaires - 200€
Lunettes Gold & Wood chez Meyrowitz - 680€
Briquet Zippo - 24€
 
notebook, vapoteuse, beer
 
1 - VAPOTER
 
Une rentrée réussie c'est avant tout un nouveau départ.
Qui dit nouveau départ dit nouveaux outils et nouvelles habitudes !
 
En parlant de nouvelles habitudes, pourquoi ne pas commencer à... vapoter?
La vapoteuse Gleenway (à gauche) n'a rien à voir avec le design souvent disgracieux d'une cigarette électronique classique. Dans ce modèle, pas de liquide, pas de bouton à maintenir. Noir ou rose,
incrusté de cristaux Swarovski, c'est un très bel objet pour celles qui souhaitent occuper
leurs dix doigts devant un interlocuteur un peu ennuyeux. Seul point négatif : l'objet est assez fragile et les recharges s'usent rapidement, surtout si vous avez l'habitude de fumer.
Enfin, laissez-moi vous parler d'une collaboration originale, alliant design, savoir-faire et tradition.
Diptyque, connu pour être "marchand de tout" s'associe avec Papier Tigre, la marque de papeterie très en vogue (cahier au milieu). Le résultat, des cahiers, calendriers, cartes originaux en édition limitée chez Diptyque au 34, Bd Saint Germain !
 
Gleenway Coffret - 99€
Diptyque x Papier Tigre - 16€

selfshelf, nicole van Schouwenburg, irene Klinkenberg, ZHObureau design


2 - ECRIRE DES LETTRES 
 
Pour continuer sur les nouvelles habitudes, pourquoi ne pas (re)commencer à écrire des lettres?
Honnêtement, vous n'en avez pas marre de recevoir des emails impersonnels, envoyés en masse à un listing de milliers de personnes? Une lettre, peut-être un peu "has been" me direz-vous, c'est tout de même beaucoup plus sentimental et surtout, si vous êtes bien organisé, elle survivra à tout bug éventuel du serveur de messagerie. Smythson propose de magnifiques papiers à lettre, personnalisables à vos initiales, garantissant une sensation très agréable lors de l'écriture.
Mise en garde : si vous n'avez pas écrit sur une feuille blanche depuis longtemps, envisagez peut-être de tracer des lignes, les bonnes habitudes se perdent si vite de nos jours...
 
Smythson papier à lettre personnalisé
Selfshelf by Klinkenberg & van Schouwenburg 15€
 


architecture, 3d
 
3 - ECOUTER LA RADIO
 
 Il faut être honnête, aujourd'hui, rare sont ceux que je surprend en train d'écouter la radio. La fonction "turner FM" a déserté nos smartphones, remplacée par les services d'écoute de musique en streaming et les algorithmes "intelligents" qui nous font découvrir de nouveaux artistes en fonctions de nos goûts. Bref, mis à part pour l'info, la radio n'aurait donc plus lieu d'être?
Et bien détrompez-vous, la radio c'est design, c'est hype, c'est in. Exit l'horrible engin en plastique qui gâche toute la déco de votre bureau, Lexon imagine une radio aux allures rétro, agrémentée des moyens techniques d'aujourd'hui. Rappelez-vous votre enfance, lorsque l'oreille collée au haut-parleur vous tourniez à tâtons le bouton FM en espérant tomber sur votre morceau préféré...
 
Lexon chez The Design Gift Shop 94€
Blockdesign 28€
 
XX Amelie

jeudi 4 septembre 2014

Agenda culturel - Septembre 2014


PROMENADE DANS LE PRESENT

Street Art du Canal de l'Ourcq
Jusqu'au 15 Septembre - Entrée gratuite


Le Street Art, on l'entend dans toutes les bouches en ce moment. C'est le mouvement artistique qui explose dans toutes les capitales européennes et notamment à Paris. Le street art est une façon de s'approprier le présent, l'espace urbain, de façon éphémère. Impossible de toucher au cœur historique de type haussmannien et impossible d'enfermer la créativité de ces artistes contemporains entre les quatre murs d'un musée. C'est pourquoi Saine-Saint-Denis Tourisme organise une exposition à ciel ouvert sur les bords du Canal de Ourcq, afin de vous faire découvrir 30 artistes qui jouent avec l'architecture de la ville. Une initiation riche en couleurs et en surprises!



Promenade pour un objet exceptionnel
Du 11 au 13 septembre - Parcours gratuit

Le Comité Montaigne, organisation en charge de créer du lien entre la mode, le luxe et l'art dans le triangle d'or parisien, organise la "Promenade pour un objet exceptionnel", faisant écho à la Biennale des Antiquaires se déroulant au Grand Palais. C'est l'occasion de découvrir un savoir-faire exceptionnel au cœur même des plus grandes maisons de mode qui dévoilent chacune un objet unique, faisant appel à un long travail artisanal. Si vous n'êtes toujours pas convaincu par les prix extravagants pratiqués par les marques de luxe, faites y un tour et vous vous rendrez compte que la mode est une forme d'art qui vit au travers de ceux qui la portent.
Le Triangle d'Or
Rue François 1er/Avenue Montaigne - Rue Pierre Charron/Rue Francois 1er - 10, Avenue George V
Page Facebook du Comité Montaigne

 
Photo - Chassary & Belari
Galerie Esther Woerdehoff - PHPA
Du 3 au 27 septembre

Le Prix Photo d'Hotel Photo d'Auteur a enfin son lauréat pour l'année 2014 ! L'association des hôtels de la Rive Gauche soutient les jeunes talents à travers un concours au concept original. On propose à chaque artiste de passer une nuit dans l'un des hôtels afin qu'il s'approprie le lieu et en offre sa vision à travers l'art photographique. Vous ne verrez plus jamais les palaces comme avant.

Galerie Esther Woerdehoff
www.phpa.fr
36, rue Falguière 75015 Paris

 

REVISEZ VOS CLASSIQUES, C'EST LA RENTREE

 
Biennale Art Curial "Highlight"
Du 9 au 21 Septembre 2014

La biennale des antiquaires se tenant au Grand Palais est le rendez-vous Art & Design à ne pas manquer en Septembre. Cependant si vous n'êtes pas initié ou si vous n'aimez pas la foule et les grandes foires d'art, optez plutôt pour une visite chez Art Curial qui expose au grand public ses pièces maîtresses, sélectionnées pour le 2nd semestre 2014. Un véritable bonheur des yeux qui pourrait -bien finir ses jours dans votre salon...

Art Curial
www.artcurial.com
7, rond-point des Champs-Elysées 75008 Paris


Les Borgia et leur temps
17 septembre 2014 au 15 février 2015 - 13€

C'est tout un mythe qui règne autour de la famille des Borgia. Tout comme de nos temps, les leaders religieux et politiques de l'époque de la Renaissance ont été au coeur de nombreux scandales tumultueux les inscrivant à jamais dans l'Histoire. Cependant, il ne faut pas oublier que cette grande famille a soutenu les artistes qui leurs étaient contemporains, tels que De Vinci, Michel-Ange et bien d'autres, permettant ainsi la Renaissance culturelle et artistique. L'exposition du Musée Maillol invite les visiteurs à découvrir leur véritable visage, immortalisé par les plus grands maîtres de la peinture.

Musée Maillol
www.museemaillol.com
59-61, rue de Grenelle 75007 Paris

 
Dali fait le mur
Du 11 septembre 2014 au 15 mars 2015 - 11,50€

Arnaud Rabier Nowart
Les œuvres de Salvador Dali font désormais parties du paysage des grands classiques de l'art moderne. L'Espace Dali qui concentre plus de 300 œuvres de ce génie loufoque innove en invitant 22 artistes street art à créer des œuvres dialoguant avec les toiles du mentor. Entre abstraction, humour, couleurs, émerveillement, cette exposition à de quoi séduire petits et grands.
 
Espace Dali
11 rue Poulbot 75018 Paris


XX Amelie
 

samedi 30 août 2014

Street Look + Edito - Vintage Beachwear in Malagà

 
Maillot de bain  - Natalia pour Etam
Lunettes - Burberry
Tong - Havainas
Pendentif - Vintage
 
Disparue depuis plus d'un mois de la blogosphère, certains d'entre vous se demandent peut-être si Fromparisathome perdurera en Septembre?
Tout d'abord, laissez-moi vous dire que l'été n'a pas été de tout repos. En tant qu'éditrice, je vous dois certaines explications. Tout d'abord, la chance a désertée mon quotidien lorsque mon ordinateur adoré a rendu l'âme début juillet. J'ai voulu le faire réparer, mais on m'a dit qu'il n'y avait plus d'espoir. Alors, étant une consommatrice exigeante, j'ai mis plus d'une semaine à me décider. Enfin mon nouveau bolide en place sur mon bureau, c'est un virus empêchant toute connexion au net qui me tombe dessus. Ah la la... Je suis donc partie en Pologne pour deux semaines, équipée de mon flambant neuf smartphone, délaissant l'ordinateur à Paris, me disant que ca ira mieux à mon retour.
Manque de chance, rien n'allait mieux. Mais je devais repartir au sud de la France pour 10 jours, alors je ne me suis pas franchement penchée sur le sujet.
Si mes réseaux sociaux avait un semblant d'activité durant cette période, c'est bien grâce à mon super téléphone... que je me suis fait voler à mon retour de vacances !
Mes quelques jours de transit à Paris ont donc servi à essayer de réapprivoiser certains vieux cellulaires, tablettes et Ipod obsolètes afin de ne pas partir en Andalousie totalement coupée du monde. Une fois de plus, manque de pot ! Le Wifi de l'hôtel était quasiment inutilisable et la tablettes totalement à la ramasse...
 
Bref, à mon retour ici, j'ai donc réparé mon ordinateur et je me suis mise au travail.
Oui peut-être que mes soucis vous semblent superficiels, mais dites vous bien que sans cela, je suis bloquée dans mon travail. Quelque soit l'idée et aussi géniale soit-elle je ne suis pas en mesure de la réaliser pour "problème technique". Hyper frustrant non?
 
En résumé de mes vacances : le Windows 8.1 enfin apprivoisé, le Galaxy S5 contenant 2 mois de ma vie envolé dans la nature, du retard professionnel accumulé, mais la bonne nouvelle dans tout ça, c'est qu'à partir de la rentrée, de nouvelles surprises vous attendent sur le site, avec de nouvelles chroniques, de nouvelles thématiques et encore plus de mode et de lifestyle !
 
PS : Au passage, je partage mon street look de vacances !



 
XX Amelie

vendredi 29 août 2014

Les Galères du Vendredi #15 - La rentrée c'est (pas) maintenant


A peine rentrée à Paris, je ressens une tension éléctrique lorsque je fais mes courses au supermarché. Les enfants sont comme des petites bombes à retardement qui savent que le temps leur est compté, juste avant une avalanche de règles et de devoirs. L'autre jour, dans le Monop' du coin, le rayon papeterie et fournitures avait légèrement débordé sur celui des biscuits bio. C'est donc pour cela que mon âme égarée est tombée sur cette femme hystérique se débattant avec les feuilles de papier contenant la précieuse "Liste". Moi ce jour-là sur ma liste il y avait "beurre, galette de riz, lait, dissolvant". C'est alors que je me suis rendue compte à quel point je vivais en décalage avec la majorité. Il y a encore quelques années, cette gentille inconnue croisée dans les rayons aurait pu être ma mère. Aujourd'hui je suis étudiante et pour nous, la rentrée ce n'est pas tout de suite.

Par chance nous avons encore le droit à un mois de "repos". Malheureusement la vie n'est pas si rose que vous le croyez. Durant ce mois, un grand nombre d'entre nous vont enchaîner les petits jobs ingrats tels que la distribution de tracts aux passants agacés, la vente en boutique, ou encore le service dans le bistrot d'à côté. Bien entendu ce n'est pas tout. Le mois de septembre c'est la course contre la montre avant l'ultime échéance du rendu de la paperasse en tout genre. Alors pour le repos, on verra plus tard. Cependant, il y a quand même un petit avantage à notre situation : Paris, libéré des touristes estivaux et des familles en sortie, nous appartient. Il suffit de regarder la population des terrasses de cafés, vous n'y verrez que des jeunes se racontant leurs péripéties d'été.

Entre derniers rayons de soleil, calme et soirées, Septembre est le plus beau mois de l'année. Mais qui restera-t-il à Paris à partir du mois d'octobre puisque la soif de savoir nous rappellera dans les rangs de l'amphi?

XX Amelie

lundi 18 août 2014

Un Spa pour se porter Comme un Charme



Situé dans un quartier très calme du 16e arrondissement, le Spa Comme un Charme a ouvert ses portes en septembre 2013. Cet espace intimiste à la décoration moderne et épurée concentre une large proposition de soins bien-être et beauté : soins du visage pour un effet bonne mine ou rajeunissant, soin du corps suivant vos besoins et vos envies (drainant, tonifiant, amincissant...), ainsi que des services beauté tels que la manucure, pédicure et l'épilation.
 

J'ai testé pour vous :
Drainage lymphatique & massage crânien

Etant tout juste rentrée de vacances ensoleillées et festives, j'ai donc opté pour le drainage lymphatique reconnu pour ses vertus détoxifiantes et une amélioration de la circulation sanguine. Très lent et doux, la gestuelle de ce massage imite la trajectoire du sang dans le corps, idéal pour les personnes souffrant de rétention d'eau, de sensation de lourdeur ou d'un aspect capitonné à la surface de la peau.

Résultat : une incroyable sensation de légèreté, encore mieux qu'une bonne nuit de sommeil! Pour couronner le tout, le massage crânien parfait la relaxation en insistant sur les points de réflexologie.

Le plus de l'institut :

Comme un Charme dispose de sa propre gamme beauté, en vente sur place et sur le site internet www.commeuncharme.fr

Tous les produits sont certifiés sans conservateur artificiels, sans hydrocarbures, sans alcool d'origine synthétique, bref de la Nature en flacon! Les produits sont adaptés à tous types de peau, pour le corps et pour le visage, ils sont très agréables au toucher et dégagent un parfum fleuri et envoûtant.
Cette démarche de Comme un Charme s'inscrit dans le mouvement émergent de la dénonciation de la production de masse des produits cosmétiques pouvant être dangereux pour le consommateur.
De plus, les produits sont fabriqués en France, et participent au soutien de l'activité économique de nos régions et des petits producteurs.

Spa & Institut Comme un Charme

61, rue de la Tour
75016 Paris
Tel : 09.73.59.48.55

XX Amelie